Le bien-être animal, un enjeu grandissant

86 % des Français souhaitent que les candidats présentent des mesures pour le bien-être animalselon un sondage de la Fondation Bardot pour Le Parisien publié le 23 février. Difficile pour un candidat de faire l’impasse sur ce sujet. Pourtant, le thème peine à s’imposer dans la campagne.

Il a manqué 400 parrainages au Parti animaliste pour participer à l’élection présidentielle, mais son combat contre la maltraitance animale rencontre de plus en plus d’écho dans la société française. En témoigne l’affaire Kurt Zouma, ce footballeur critiqué pour avoir maltraité son chat.

Cependant, la campagne présidentielle semble inadaptée pour un parti qui a fait du bien-être animal son thème principal, quand les questions de pouvoir d’achat dominent le débat. Il parvient toutefois à influencer les autres candidats, qui sont de plus en plus nombreux à faire des propositions en faveur des animaux.

Théodore Azouze et Clément Kasser

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s